19.01.2021

Les villages de l’Etna et pourquoi nous fascinent-ils autant

Au pied de l’Etna, le volcan actif le plus haut d’Europe, on peut admirer un des paysages les plus suggestifs de la Sicile. Berceau d’une civilisation riche en coutumes et mythes, la région vante d’une séculaire tradition de gastronomie et de vins, ainsi que de destinations touristiques qui attirent de nombreux visiteurs de toutes les nationalités. Ce n’est pas par hasard que la ligne aérienne Rome-Catane est la plus fréquentée à niveau national et la quatrième en Europe, avec plus de 10 millions de passagers transitant en 2019 par l’aéroport de Catane-Fontanarossa.

En effet, de nombreux habitants de Catane choisissent de séjourner dans les villes au pied de l’Etna grâce à un climat favorable, d’excellentes infrastructures et à une culture de gastronomie et de vins inégalable.

paesi etnei parco dell'etna

Parc de l’Etna – Patrimoine mondial de l’UNESCO

Les touristes et les habitants des environs sont attirés par les paysages uniques du Parc de l’Etna, marqué au fil des siècles par la puissance éruptive de l’Etna, « A’ muntagna » pour les habitants du lieu, le volcan le plus important d’Europe, actif depuis au moins 2 700 ans, protagoniste d’une des plus longues histoires documentées de volcanisme. Son importance scientifique est remarquable, car il représente une destination fondamentale pour la recherche. Depuis 2013, il fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui l’a inscrit sur la prestigieuse World Heritage List, World Heritage List. Le définissant comme l’un des « volcans les plus emblématiques et les plus actifs du monde ». 

Le Parc de l’Etna représente un environnement naturel unique, avec un paysage extraordinaire entourant le volcan et une fertilité du sol débordante. L’Etna offre une grande biodiversité avec 92 espèces endémiques, un riche maquis méditerranéen et de nombreuses espèces forestières. 

Les touristes attirés par les merveilles du parc de l’Etna et les villages de l’Etne

Avec ses sentiers, ses panoramas à couper le souffle, ses produits typiques, ses centres et villages historiques, le Parc est une invitation attrayante tout au long de l’année pour les voyageurs et les amateurs de nature, de gastronomie et de vins et de sports de plein air dans des scénarios uniques.

Outre la randonnée, le canyoning et la spéléologie volcanique praticables au printemps, en été et en automne, en hiver, les pentes du volcan sont blanchies par la neige et sont donc optimales pour les sports d’hiver (ski de fond, ski alpinisme et snowboard). Les pistes sont ouvertes de mi-décembre à mi-avril et offrent une vue imprenable sur le golfe de Catane et la vallée du Simeto ou sur Taormina avec les côtes de la Calabre en arrière-plan.

Grâce à l’effet UNESCO, depuis 2013, les flux touristiques dans le parc de l’Etna ont augmenté d’environ 50 %. Le profil du touriste typique qui se rend à l’Etna est celui d’un sportif (également cycliste), d’un passionné de nature et de trekking, d’excursions (sentiers et routes vers les cratères du sommet), d’activités de plein air en montagne ainsi que de gastronomie et de vins.

« Les cratères, les cendres, les coulées de lave, les grottes de lave et la dépression de la vallée du Bove, font de l’Etna une destination privilégiée et un centre de recherche international important avec une longue histoire d’influence sur la volcanologie, la géologie et les autres disciplines des sciences de la terre » (…) « sa notoriété, son importance scientifique, ses valeurs culturelles et éducatives sont d’importance mondiale ».

(Extrait du document de l’UNESCO pour la déclaration du volcan sicilien au Patrimoine Mondial de l’Humanité)

vulcano etna

Voici les villages de l’Etna à ne pas manquer.

Castiglione di Sicilia

Classé parmi les plus beaux bourgs d’Italie – 21 au total dans la région sicilienne – Castiglione di Sicilia a probablement été fondé par des exilés de Naxos en 403 av. JC. Dans une position privilégiée, elle est bercée d’un côté par la vallée de l’Alcantara et le Parc Géologique des Gorges de l’Alcantara, de l’autre côté Castiglione di Sicilia surplombe le Parc de l’Etna. Le panorama que l’on peut admirer depuis ce village de seulement 3 000 habitants est unique et se perd parmi les bois, les gorges de lave, les orangeraies, les vignes et les noisetiers en aval, ainsi que dans le magnifique mont Etna enneigé qui se détache sur le ciel bleu par temps clair.

Francavilla di Sicilia

Francavilla di Sicilia compte un peu plus de 3 700 habitants et ses origines sont inconnues, perdues dans le temps et resurgissant vers l’an 1000. Médiévale est en fait l’origine des ruines du château autour duquel la ville s’élève.

Exactement au centre de la vallée de l’Alcantara, qui doit son nom à la rivière homonyme, les amateurs de trekking ne dédaignent jamais de visiter le Parc Fluvial de l’Alcantara. Royaume de beauté magique de paysages et de faune, avec diverses espèces de plantes et d’animaux rares. 

Lire aussi : La nue-propriété : ce que c’est et pourquoi c’est un investissement immobilier valable

Maletto

La tradition veut que le nom de ce village de l’Etna dérive de celui d’une princesse, Maletta ou Marietta. La légende, qui repose sur une vérité historique, raconte que la princesse aurait dominé la ville avec sa bande de hors-la-loi qui s’y serait réfugiée, à l’abri des poursuites.

Située à 960 m d’altitude, Maletto est la plus haute commune de l’Etna. Origine de plusieurs chemins qui peuvent être parcourus à pied sans effort physique particulier, d’ici on peut atteindre la Grotta del Gelo, ainsi appelée en raison de la présence pérenne de glace à l’intérieur. La grotte de coulée de lave ne dépasse pas 5 degrés sous zéro, même en été.

paesi etnei parco dell'etna nicolosi

Nicolosi

Situé sur le flanc sud du volcan, Nicolosi, une ville de la région métropolitaine de Catane, est traditionnellement considéré comme la « Porte de l’Etna », grâce à sa position stratégique, à la fois point d’accès privilégié au plus haut volcan d’Europe et à seulement 15 km de Catane. Siège officiel du Parc de l’Etna, Nicolosi est le point de départ idéal pour ceux qui veulent escalader les cratères du sommet ou pratiquer des activités sportives d’hiver et d’été dans la région. Grâce à son climat doux et à son air sain, Nicolosi est aujourd’hui un splendide lieu de vacances parfait en toute saison, au point que, depuis le XVIIIe siècle, la ville a accueilli de nombreuses célébrités telles que Giovanni Verga, la reine Éléonore d’Anjou, Johann Hermann von Riedesel et Johann Wolfgang von Goethe. 

Nicolosi offre un paysage unique pour sa végétation luxuriante et ses couleurs qui varient du noir des coulées de lave au vert intense des bois et au jaune doré des genêts. En raison de sa proximité avec Catane, Nicolosi est également choisi par ceux qui, devant se déplacer chaque jour vers la ville, préfèrent vivre, surtout après les nouveaux besoins de logement nés avec le confinement, dans des lieux leur permettant de vivre en contact avec la nature ainsi que de concilier famille, travail et loisirs.

Paternò

Ibla Mayor dans l’antiquité, Paternò s’élève sur deux langues de terre distinctes : d’un côté les terrains d’origine de lave, dans les districts vers l’est, et de l’autre ceux d’origine alluviale, le long de la vallée du Simeto au sud. Au cours des siècles, Paternò s’est distingué par la présence de nombreuses sources d’eau, parmi lesquelles Monafria, Maimonide et Currone. La plus connue est sans doute celle de Maïmonide, qui ne dispose cependant pas aujourd’hui d’installations adéquates pour l’ouverture au public.

Le charme de la fin du Moyen-Âge de la localité, également connue pour sa proximité avec l’église de Maria Santissima Annunziata et le sanctuaire de la Madonna della Consolazione, se mêle aux saveurs et aux arômes d’une nature de lave non contaminée

Ragalna

Un long triangle dont le sommet touche la cime de l’Etna, avec des taches vert clair alternant avec des pics de lave sombre, s’étendant vers le ciel comme les flèches d’une cathédrale gothique : nous sommes dans la province de Catane, dans le parc de l’Etna et celui-ci est l’aspect suggestif vu du sommet de Ragalna, près de Paternò, dont elle était autrefois un faubourg.

Un des aspects qui caractérise Ragalna – surnommée la « terrasse de l’Etna » en raison de sa position, à 830 mètres d’altitude, sur une vue imprenable du plus haut volcan d’Europe – est sa forte vocation touristique avec environ 15-18 000 visiteurs, principalement dans la période juin-octobre, attirés surtout par la tranquillité du lieu, l’air sain et le plaisir de déguster une large gamme de produits alimentaires et vinicoles offerts par cette partie de la Sicile.

Les soirs d’été, de juin à septembre, une visite au célèbre Observatoire d’Astrophysique, en Contrada Serra La Nave, sur le versant sud de l’Etna, est un must pour les amateurs de l’observation du ciel.

Lire aussi : La revanche des villes moyennes françaises où il est possible de changer de vie

paesi etnei

Viagrande

À très courte distance de Catane et de la côte ionienne, Viagrande est une localité située dans la zone des avant-monts de l’Etna. Connue pour ses traditions anciennes, ses vignobles et sa riche gastronomie, cette ville de l’Etna peut se vanter d’avoir des productions DOP telles que la figue de Barbarie, la cerise et l’huile d’olive extra vierge de l’Etna. Elle abrite également la maison vinicole Benanti, la seule entreprise en Sicile à produire du vin pur à partir du cépage indigène « Minnella ».

Développé autour du parc du Monte Serra, un ancien cône volcanique inactif aujourd’hui réévalué dans sa beauté et récemment aménagé en parc, Viagrande est également considéré comme un important pôle culturel et touristique pour toute la région catanaise.

De nombreuses activités sportives peuvent être pratiquées dans la région en différentes saisons de l’année. Ski alpin et de fond, ski de randonnée, trekking, rafting, parapente, équitation, pour n’en citer que quelques-uns, ainsi que les activités balnéaires sur la côte.

Zafferana Etnea

Connue pour le prix littéraire « Brancati », créé en 1967 par de grands noms du journalisme et de la littérature italienne, parmi lesquels Dacia Maraini, Pier Paolo Pasolini, Leonardo Sciascia et Vanni Ronsisvalle, Zafferana Etnea se trouve sur les pentes orientales de l’Etna. Tout au long de l’année, et en particulier en octobre, la ville est le théâtre de nombreuses fêtes consacrées aux produits du terroir, des châtaignes aux champignons en passant par les pommes.

D’un point de vue architectural, le charme de ce petit bijou au pied de l’Etna s’étend de la place centrale, dédiée à Umberto I, au jardin public luxuriant, méticuleusement entretenu, jusqu’aux deux églises les plus célèbres de la ville : Chiesa Madre et Chiesa Madonna delle Grazie.