10.01.2023

Le marché de l’immobilier de luxe dans le Metaverse

Avec cet article, nous entamons un voyage virtuel dans l’immobilier de luxe à travers un secteur qui a été récemment « découvert » grâce au développement des nouvelles technologies de l’information : le marché immobilier dans le métavers.

Le marché de l’immobilier dans le métavers est une tendance croissante, tout comme le marché du luxe en général. Sur ces plateformes technologiques galopantes, de plus en plus de personnes investissent dans des maisons de luxe virtuelles : leurs prix augmentent et continuent d’augmenter. Des marques de mode aux vendeurs de terrains virtuels, le métavers semble représenter la prochaine frontière du luxe.

Le marché du luxe dans le métavers

Qu’est-ce qui pourrait être plus tangible qu’un objet de valeur ou même une maison ? Cela peut sembler incroyable, mais aujourd’hui, même les produits de luxe n’échappent pas au monde virtuel. Ces derniers mois, en effet, le métavers – ou plus précisément les différents métavers autonomes existants – est devenu le théâtre de ventes et d’achats d’articles de luxe, voire de villas et de biens immobiliers. Selon une estimation des opérateurs financiers, d’ici 2030, le métavers représentera plus de 10% du marché du luxe, à hauteur de 45 milliards d’euros sur les plus de 400 totaux du secteur. Un certain nombre de marques de luxe se sont déjà installées dans le métavers, ce qui montre que le marché des vêtements de luxe et des accessoires les plus exclusifs est déjà florissant dans ce secteur.

Metaverse et produits de luxe : croissance du marché

Les biens de luxe par excellence dans le monde réel sont les biens immobiliers de grande valeur, c’est-à-dire les maisons de luxe. Dans le métavers également, cette tendance gagne du terrain, puisque les terrains et les villas virtuels sont devenus ces derniers mois un investissement privilégié des VIP, des investisseurs privés et des grandes entreprises. En effet, au cours de l’année 2021, on estime que 500 millions d’euros ont été dépensés en immobilier virtuel.

Cette tendance est confirmée par d’autres grands noms qui ont déjà acheté des biens immobiliers dans le métavers, notamment des footballeurs et des joueurs de tennis, mais aussi des multinationales comme Republic Realm, une société immobilière qui a déjà investi quelque 4,5 millions de dollars pour acheter des terrains sur Sandbox, l’une des plateformes immobilières virtuelles les plus populaires, et qui possède déjà 2 500 terrains dans 19 mondes différents. L’investissement dans l’immobilier virtuel est donc désormais une réalité bien établie.

Comment acheter et combien coûte une propriété virtuelle ?

Les personnes intéressées par l’achat de biens immobiliers dans le métavers devront avoir des crypto-monnaies spécifiques dans leurs portefeuilles virtuels. Ceux qui disposent dans leur portefeuille de la somme requise pour un certain terrain virtuel n’auront qu’à accéder aux sites web des différentes plateformes disponibles, à sélectionner un terrain et à le payer ou, si nécessaire, à participer à une vente aux enchères pour l’acheter. Ces terrains virtuels sont, en fait, des périmètres dessinés sur des cartes également virtuelles et permettent, une fois l’achat effectué, de construire dessus ou en tout cas d’effectuer d’autres opérations visant à augmenter la valeur de la parcelle achetée. Bien entendu, il est également possible de louer ou de vendre des biens immobiliers déjà construits, même par l’intermédiaire de consultants ou d’agences immobilières spécialisées.

Il existe actuellement une douzaine de plateformes proposant des biens immobiliers virtuels à la vente (totalisant environ 270 000 unités), mais il y a quatre plateformes principales sur lesquelles on peut acheter des terrains et des biens immobiliers virtuels : Sandbox, Decentraland, Cryptovoxels et Somnium. Sandbox, la plateforme leader, représente 62 % du marché, avec environ 167 000 propriétés de 96×96 mètres à vendre à 12 700 dollars chacune (en décembre 2021). Uttopion, où il est possible d’acheter un terrain pour environ 2 000 à 20 000 euros, a également débarqué récemment dans le métavers. Mais le nombre de plateformes immobilières dans le métavers et d’investisseurs augmente chaque jour, à tel point que certains parlent d’un « boom immobilier » virtuel.

Ceux qui ont les moyens de le faire achètent en fait des biens immobiliers dans le métavers, surtout pour ne pas manquer l’occasion d’investir dans ce qui semble être l’avenir du luxe. L’achat d’une maison de luxe dans le métavers peut en effet représenter un excellent investissement, ainsi qu’un moyen d’être le premier à débarquer dans ce qui semble être l’un des domaines qui joueront un rôle de premier plan dans les années à venir : le monde virtuel.